Compagnie Le Sonart

David Chevallier

Standards & Avatars

Standards & Avatars

Bien que David Chevallier se soit fait connaître dans le milieu du jazz, et dans un premier temps dans les circuits de diffusion de cette musique, il n’avait jusqu’ici jamais travaillé en tant que leader sur les fameux standards, préférant interroger les liens possibles entre d’une part musique ancienne, pop music, musique de chambre, poésie, et d’autre part improvisation, composition originale.

Après ces multiples expériences, qui ont forgé son identité musicale, le moment n’est-il pas venu de s’attaquer à ces chansons issues de comédies musicales américaines de l’entre-deux guerre, et de tenter de se les approprier ?

C’est avec la liberté de ton qu’on lui connait que David Chevallier revisite ce repertoire éminament malléable. Il s’est entouré pour cela d’une rythmique fusionelle, prête toutes les aventures musicales.

Co-production Lune de trois/Europajazz.
Avec le soutien de la DRAC et de la Région Pays de la Loire, du Conseil Général de la Loire Atlantique et de l’Adami.

David Chevallier: guitares
Sébastien Boisseau: contrebasse
Christophe Lavergne: batterie

Téléchargez la fiche du spectacle au format pdf

Standards&Avatars2@Annabelle Tiaffay

Photo Annabelle Tiaffay

“L’interaction entre les membres du trio est confondante, et le niveau de jeu tutoie le sublime.”

Xavier Prévost.

« Pour autant, on s’en doute, David chevalier n’est pas du genre à se contenter d’une interprétation traditionnelle de ces classiques, pas plus d’ailleurs qu’il ne cherche à les détourner ou à les dissoudre dans un grand bain déconstructiviste. La démarche, autrement plus subtile, semble plutôt consister à travailler au corps chacune de ces compositions intimement connues, pour en extirper la substantifique moelle, le trait élémentaire qui en définit l’identité. »

Pascal Rozat – Jazz Magazine

Il y a dans ces avatars bien plus qu’une appropriation : une brillante mise en perspective de la ligne directrice d’un musicien qu’on attendait pas forcément sur ce terrain. Créer l’inattendu sur des sentiers réputés battus, voilà le nouveau tour de force de David Chevallier.

Frampi Barriaux – Citizen Jazz

“Un répertoire qu’il transforme, transcende et mêle à ses propres compositions. L’imagination est ici au pouvoir. Le choix, pour former ce trio, de Sébastien Boisseau (contrebasse) et de Christophe Lavergne (batterie) est judicieux, tant leur complicité est fructueuse.”

Yann Mens – La Croix

“Once in a while you stumble across an album that not only did you not have any preconceived ideas about but you didn’t actually know about at all, which then turns out to be an absolute gem!  This is one of those rare instances.  A really great album that ought to be more widely heard, containing some great music from a fresh perspective.”

Chris Haines – Free Jazz Blog

« Un jazz à la fois classique et intranquille – c’est cette formule paradoxale que défendent avec l’assurance des plus grands le guitariste et ses deux complices : Sébastien Boisseau à la contrebasse et Christophe Lavergne à la batterie. »

Damien Bouchon – Citizen Jazz

 « On comprend ainsi que les standards sont des catalyseurs, dont la substance a provoqué une réaction organique (…) Cette manière respectueuse, mais jamais docile, de leur insuffler une puissante dose d’oxygène (et d’électricité, il faut bien le dire) en multipliant les couleurs fait mouche à chaque fois. »

Denis Desassis

“Oublions de Chevallier tout ce que l’on savait pour ne retenir que l’essentiel : le vertige du risque, ses recherches timbrales (d’abord appliquées à son instrument mais aussi aux musiciens avec lesquels il travaille), une visible hantise de s’ennuyer, et son art du casting. Cette mobilité artistique qui est sa griffe permet à David Chevallier de continuer à surprendre dans un nouveau projet qui pourtant puise à la source la plus banale qui soit, celle des standards de jazz, qui devient soudain ici un terrain de jeu aménagé dans une formule reine du jazz, en trio avec Sébastien Boisseau à la contrebasse et Christophe Lavergne à la batterie.”

J.L. Caradec – La Terrasse

“Découvrir le trio de David Chevallier Standards & Avatars sur la scène du Pannonica à Nantes, c’est prendre conscience que les grands standards de jazz n’ont pas encore tout dit. Une soirée en guise de relecture où se mêlent intelligence et sensualité.”

Nicolas Dourthes